Bienvenue

Bernadette Jansen à personellement formé et ensuite présenté un grand nombre d'élèves aux concours nationaux et internationaux: nombreux prix et lauréats aux concours Arthur Grumiaux, Hermann Krebers, jeunes solistes, jeunes talents. Plusieurs d'entre eux se sont vu accordés le premier prix et ont eu l'occasion de jouer avec de grands artistes: Toots Thielemans, Mandino Reinhardt, Roby Lakatos, Yehudi Menuhin... Certains ont eu la chance de jouer en soliste avec l'orchestre National de Belgique, l'orchestre de la rtbf, l'orchestre de chambre de Wallonie, à l'Opéra Bastille, à l'hôtel Matignon (Michel Rocard), à la grande salle du palais des beaux arts de Bruxelles, à Maastricht, au cirque Royal.... Certains d'entre eux ont ensuite été préparés et admis dans divers conservatoires comme celui de Londres, conservatoire Royal de Bruxelles, conservatoire de Liège (section jeunes talents), celui de Maastricht (section jeunes talents avec bourses d'études) et obtenus des bourses pour des écoles musicales Privées en Angleterre, IMEP (section jeunes talents), la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, à l'école  Yehudi Menuhin en Angleterre.... Bernadette Jansen a présenté de nombreuses conférences: à la grande salle des Beaux Arts de Bruxelles et de Charleroi dans le cadre d'Europalia Japon, à l'institut Lemmens de Louvain, rencontre Suzuki Allemagne et lors des rencontres internationales...

~~ News - Les inscriptions et réinscriptions => ici <= ~~ 
~~ News - 25/01 Revisualiser l'émission Sans Chichis (Rtbf) => ici <= ~~ 
~~ News - 30/11 Congrès International des prof. Suzuki : sujet de B. Jansen => ici <= 

** Nouvelle Chaîne YouTube : Ecole de Violon Bernadette Jansen

L'école enseigne l'apprentissage de la musique selon la méthode Suzuki

Dans l'enseignement classique, l'apprentissage du violon est "latéral" c'est à dire que l'on fait parcourir à l'enfant toute la longueur de l'archet lentement sur les cordes. La méthode Suzuki a une approche complètement différente, en faisant jouer aux jeunes enfants débutants des petits motifs rythmiques rapides, en utilisant peu d'archet. Cette méthode a l'avantage de canaliser leur énergie, tout en faisant travailler la souplesse des doigts, des poignets et des coudes à travers ces petits mouvements de ressorts. L'apprentissage commence sur les cordes aigues afin que l'épaule et le bras droit ne soient pas en tension. Les premiers thèmes joués (par exemple les variations de Mozart sur le thème de "Ah vous dirais-je maman") sont en La Majeur, car les intervalles entre les notes de cette gamme correspondent aux écarts naturels entre les doigts de la main, la main garde alors une position très relâchée. Le professeur Suzuki simplifie au maximum le début de l'apprentissage de la technique, sans même que l'élève ne s'en rende compte. Les enfants jouent leurs morceaux de mémoire, ce qui leur permet de se concentrer, de s'écouter, de trouver le réflexe de corriger leur position, leur justesse. Le professeur, en collaboration avec le parent assistant au cours, encourage et motive l'enfant, et lui donne les indications techniques afin de corriger le son, la position, la justesse, jusqu'à ce que cela devienne un réflexe pour l'enfant.